Les types de spas et leurs particularités

tonnelles

Vous avez besoin de vous détendre après une journée harassante, mais vous souhaitez le faire à domicile ? Aucun souci en installant chez vous un spa relaxant !

Les spas posés au sol : l’option gonflable ou portable

Les spas gonflables et les spas portables répondent à une demande avant tout de praticité et de prix. En effet, le principal avantage de ces modèles de spas est qu’ils peuvent être transportés d’une pièce à l’autre. Ils s’installent facilement aussi bien à l’intérieur du logement qu’à l’extérieur, sur une terrasse ou dans un jardin.

Cette catégorie de spas est la plus économique, car les travaux d’installation sont réduits au strict minimum. Par exemple, un spa portable nécessite une arrivée d’eau, une prise électrique connectée au disjoncteur indépendant et une surface plane pour être installé. Il a surtout l’avantage de ne pas réclamer de local technique.

Attention tout de même au matériau utilisé, le bois étant par exemple plus esthétique mais assez lourd, ce qui réduit les possibilités de déplacement de votre équipement. Des matériaux synthétiques sont alors plus adaptés. De même, un spa portable de 7 places avoisine 400 kg (comptez 200 kg pour un spa 4 personnes), ce qui limite évidemment les changements de pièces !

Quant au spa gonflable, idéal pour les budgets serrés, sa durée de vie est plus courte, ses fonctionnalités moins performantes et son usage restreint, à cause d’une faible résistante et d’une isolation peu élevée.

Les spas encastrés ou enterrés

Cette catégorie réunit les spas encastrables posés, semi-enterrés et enterrés. La localisation requiert une réflexion importante, car ce type de spas n’est ni déménageable ni déplaçable. Pourquoi ? Parce que l’installation permanente contient une plomberie autonome, un branchement électrique indépendant et un local technique. Ce local abrite le dispositif de chauffage, de filtration et de plomberie.

Un spa encastré propose un large éventail de modèles et un grand choix de matériaux et revêtements (bois, béton, pierre, mosaïques, synthétiques). L’accès au bassin est par définition facilité et il a l’avantage de se fondre à merveille dans le paysage. L’inconvénient est sans conteste le prix d’un tel équipement dont les travaux d’installation sont assez longs et coûteux.

Focus sur le spa semi-enterré et le spa de nage

Le spa semi-enterré est une alternative aux deux types de spa précédents. A l’instar du spa enterré, il offre de grandes possibilités en termes esthétiques et dans la sélection des matériaux. Il conserve une praticité, car la hauteur de la démarcation avec le niveau du sol n’est que de quelques centimètres. Enfin, les travaux d’installation seront de moindre importance.

Le spa de nage allie détente et activité sportive, ce qui peut séduire un public plus large. Idéal pour les nageurs ou pour les personnes en rééducation (aquagym), ce spa n’est pas une piscine. La nage se fait grâce à des jets d’eau qui provoquent un curant dans le spa plus ou moins puissant. Il mobilise par ailleurs 5 à 10 fois d’eau qu’un spa classique !

Pour obtenir tous les renseignements nécessaires à l’installation d’un spa dans un jardin ou à l’extérieur de votre logement, ou même installer un abri pour votre spa, faite appel à un professionnel qui garantira notamment la sécurité de l’équipement. Pensez également au sauna japonais !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser