Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un spa

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter un spa

Vous voilà enfin décidé à installer un spa chez vous pour profiter des jets relaxants et des bains bouillonnants après vos longues journées de dur labeur. Néanmoins, l’achat d’un spa mérite une certaine réflexion afin de ne pas commettre d’erreurs ou d’oublier certains détails fâcheux. Du fabricant de spa au coût d’achat en passant par le lieu où installer votre équipement : voici les infos à connaître.

Choisir le bon professionnel pour l’achat d’un spa

Un professionnel met à votre disposition un éventail de prestations allant du simple conseil sur la forme ou les matériaux à choisir jusqu’à la prise en charge des travaux d’installation du spa en passant par son entretien. Il est important d’échanger avec plusieurs fabricants de spa afin de comparer leurs discours mais aussi leurs produits, leurs offres et leurs prestations. A ce titre, n’hésitez pas à réclamer plusieurs devis détaillés ce qui facilitera la comparaison pour dénicher le professionnel au meilleur rapport qualité /prix.

Plusieurs recommandations peuvent vous permettre de faire un premier tri. Renseignez-vous sur ses références en allant voir des particuliers ayant fait appel à ses services. Vérifiez que son activité soit en conformité avec la loi (gare aux sociétés en cessation de paiement), que le professionnel possède les assurances obligatoires et qu’il soit à jour de ses cotisations sociales. L’idéal est que la société ou l’artisan soit membre d’un réseau professionnel reconnu et possède un label garantissant le sérieux et la qualité de son travail.

Le budget et les fonctionnalités

Le prix d’achat d’un spa varie en fonction de nombreux critères (matériaux, dimensions, type de pose, fonctionnalité, étanchéité, esthétisme, etc.). A titre informatif, comptez entre 5 000 € et 10 000 € pour un spa de qualité. Méfiez-vous des modèles d’entrée de gamme qui risquent de se détériorer plus rapidement.

Pour les accessoires, préférez un spa doté d’une coquille épaisse et renforcée (partie comportant les extrémités du haut du spa et les sièges). Pour le nombre de jets d’eau, tout dépend de l’utilisation que vous en ferez. Un simple moment détente en requiert moins qu’une séance de relâchement musculaire. Privilégiez également les options d’une jupe en résine, d’un couvercle de protection, d’une seconde cartouche de filtration, d’un chauffe-eau en titane et d’une mousse isolante de qualité. Mais tout cela a un coût !

L’emplacement du spa

Un spa peut être situé aussi bien à l’intérieur de l’habitation comme à l’extérieur. L’endroit doit disposer avant tout d’un sol résistant, paré à supporter une masse de deux tonnes, et d’une bonne circulation de l’air ambiant pour limiter la stagnation de la chaleur et de l’humidité. En extérieur, le spa ne sera pas accessible toute l’année et risque de ne pas être protégé des regards du voisinage ou des passants. Pour une parfaite intimité, construisez parallèlement un abri spa.

Si la réglementation pour les spas est identique à celle applicable aux piscines, renseignez-vous toutefois avant d’installer votre bain à remous auprès des services compétents de votre mairie. Interrogez enfin les professionnels aptes à répondre à toutes vos interrogations.

En savoir plus :