Que faire si mon spa mousse ?

Que faire si mon spa mousse ?

A quoi est due la présence de mousse dans un spa ?

Quoi de plus agréable que de se détendre dans un spa ? Pour que ce moment soit parfait, il est indispensable que l’eau y soit claire et exempte de toute impureté. Parfois, une mousse fait son apparition ? Pas d’affolement, des solutions existent pour l’éliminer.

Les causes sont nombreuses. Celle qui est le plus souvent évoquée est liée à l’utilisation qui est faite du produit traitant destiné à purifier l’eau de la piscine. Que ce soit du chlore, du brome ou de l’oxygène actif, il est impératif de respecter scrupuleusement les dosages et les recommandations indiquées sur les notices. Ainsi, impossible de se tromper dans les quantités.

Une autre raison peut venir de l’emploi de produits anti-algues. Là aussi, veillez à bien respecter les recommandations présentes sur les emballages. Vous l’avez compris, la présence de mousse est indissociable de la qualité de l’eau. Ainsi, elle peut très rapidement se détériorer si elle entre en contact avec des produits de beauté ou des protections solaires dont vous vous êtes badigeonnés avant de vous baigner.

Attention donc aux parfums, crèmes solaires ou tout produit de maquillage. Enfin, une utilisation à outrance de votre spa peut aussi entraîner la formation de cette mousse nocive.

Quelles solutions pour lutter contre ce désagrément ?

Déjà, sans vider entièrement l’eau de votre spa, commencez par utiliser un produit anti-mousse. Ce dernier est très efficace et agit rapidement. Mais, s’il ne suffit pas, il faudra cette fois-ci vider votre spa et y verser un traitement adéquat à base de chlore, d’oxygène actif ou de brome.

Et toujours, dans les bonnes quantités. Notez qu’il est également possible d’éviter ces désagréments en agissant en amont, c’est-à-dire avant l’apparition de la mousse. Pour cela, prenez pour habitude de nettoyer une fois par an les canalisations de votre bassin d’agrément.

Faites cette opération au moment de la vidange par exemple. Proposez également aux utilisateurs de prendre une douche avant d’entrer dans l’eau. Cette action limitera la propagation de cosmétiques ou de crèmes dans l’eau.

Enfin, parmi les vérifications d’usage, celle du pH de l’eau s’impose. Celui-ci doit toujours être compris entre 7,2 et 7,4. Si, malgré ces conseils, des doutes ou des interrogations subsistent, n’hésitez pas à prendre l’attache d’un professionnel qui saura vous conseiller et vous guider dans vos choix.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser