Qu’est-ce qu’une piscine semi-enterrée ?

Qu'est ce qu'une piscine semi-enterrée ?

Piscine semi-enterrée au design chaleureux

Il s’agit d’un modèle de milieu de gamme, car la piscine semi-enterrée nécessite des travaux moins importants que pour la version en dur et présente de nombreux avantages. Elle est de meilleure qualité que celle hors sol, tout en bénéficiant de dimensions quasi parfaites et d’une esthétique soignée.

La piscine semi-enterrée est celle que l’on encastre dans une terrasse en lames de bois ou d’un matériau composite à l’apparence du bois. De quoi procurer une ambiance chaleureuse et un design très classe aux baignades, aux repas entre amis, aux moments de détente.

Trois matériaux au choix

Son bassin peut être constitué de bois, de métal ou de polymère, recouverts d’un liner de couleur bleue, rappelant les lagons tropicaux.

  • En bois : s’il s’agit du modèle moyennement abordable financièrement, on connaît la nécessité d’un entretien régulier pour lui conserver sa belle apparence.
  • En métal : un matériau résistant à l’humidité, mais qui implique un recouvrement en bois de sa bordure pour parfaire son apparence.
  • En polymère : l’achat le moins cher, mais aussi de moindre résistance comparativement au bois ou au métal.

Les trois vous procureront le même bel espace de nage d’où jailliront aussi les cris des enfants s’ébrouant dans l’eau.

Une piscine d’installation facile

Les piscines semi-enterrées doivent leur durée de vie à une mise en place effectuée avec sérieux. Le bassin doit disposer d’une bonne assise sur un emplacement où la surface d’accueil se présente stable et sans aspérités.

Selon le modèle choisi (formes, dimensions), il est opté pour l’arasement constitué d’une couche de sable ou d’une dalle de béton. L’un ou l’autre est impérativement recouvert d’une bâche étanche. Le bassin est formé de parois que l’on assemble. Le travail s’avère facile et rapide pour un rendu proche de celui d’un modèle classique.

Choisissez en même temps filtre et accessoires d’entretien pour que l’endroit devienne opérationnel immédiatement. Car, il est bien difficile de résister à l’envie de se glisser dans l’eau, voire d’y plonger d’un saut rafraîchissant.

Des démarches pour un petit coin de paradis

Sachez que ce petit coin de paradis peut faire l’objet d’une demande de permis de construire ou d’une déclaration de travaux (il faut se renseigner sur les réglementations) et qu’ensuite, il sera soumis à la taxe d’habitation. On obtient les renseignements à la mairie, les modalités et calculs du montant à verser variant d’une commune à l’autre. Alors, envie du grand plongeon ?

L’annuaire du site vous permettra de connaître et prendre contact avec les entreprises professionnelles qualifiées proches de chez vous. Demandez des devis, vous les comparerez pour vous permettre de mener à bien votre projet.