Comment isoler sa véranda ?

Comment isoler sa véranda ?

L’isolation d’une véranda passe par trois éléments : le toit, le vitrage et le sol. Si l’isolation d’une véranda s’effectue logiquement en amont de la construction, il est toutefois possible de l’améliorer pour réguler la température de cet espace de vie, aussi bien en hiver quand il fait froid, qu’en été quand il fait chaud.

Isoler le toit de sa véranda en ardoises ou en tuiles

Si la couverture du toit de votre véranda est en ardoises ou en tuiles, il est tout à fait possible d’ajouter un isolant. Pour ce faire, faites vos mesures au niveau du plafond, puis découpez les morceaux d’isolant avant de les fixer par agrafes directement sur la charpente du toit. Il est recommandé d’appliquer un chevauchement de 10 cm entre les lés.

Si vous ne pouvez pas fixer l’isolant sur la charpente, la solution consiste à l’agrafer sur l’habillage du revêtement intérieur. Attachez les lés entre eux à l’aide d’un scotch, avant de les fixer à la structure via un adhésif spécifique. Afin d’optimiser l’étanchéité du toit de votre véranda, posez des tasseaux de bois sur l’isolant, en les espaçant de 50 cm. Achevez l’opération en posant les lames de bois et en fixant les tasseaux.

Isoler une véranda équipée d’un toit vitré

La première formule consiste à poser des stores extérieurs sur le toit. Ces équipements sont parfaits pour faire une barrière efficace à la chaleur et au froid entre les vitres et l’air environnant. Toutefois, leur installation implique de respecter certaines contraintes comme la configuration de la toiture, les dimensions du vitrage et le matériau constituant l’ossature (bois, PVC, métal). Le particulier peut également opter pour des volets roulants plus pratiques à manipuler ou de simples canisses bien moins onéreuses.

La seconde solution passe par l’installation de stores intérieurs. C’est notamment le cas lorsque la pose de stores extérieurs est rendue impossible ou problématique à cause des conditions climatiques (régions propices aux vents et aux bourrasques) ou de la configuration de la véranda. Pour cette formule, les professionnels conseillent de privilégier des stores imperméabilisés, qui ne souffriront pas du phénomène de condensation.

Bien isoler les vitres d’une véranda

Une véranda dispose de larges surfaces vitrées. Or, ces interfaces peuvent constituer des maillons faibles de votre équipement en matière d’isolation thermique. La solution la plus efficace et la plus pratique est d’installer là encore des stores intérieurs imperméables. Notez que la pose s’effectue au-dessus de la fenêtre en applique.

A l’instar du toit d’une véranda, il est possible de préférer installer des volets roulants à l’extérieur. Manuels ou électriques, ceux-ci sont composés d’un volet, d’un caisson dans lequel le volet vient se loger et de rails qui servent à le guider.

Toutes ces opérations sont abordables pour un bricoleur ayant les connaissances de base. Toutefois, faire appel à un professionnel garantit la qualité de l’installation aussi bien dans son fonctionnement que dans ses performances en termes d’isolation thermique et d’étanchéité. Pensez également à combiner votre isolation avec des solutions de chauffage.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser