Comparatif des matériaux pour sa véranda

Comparatif des matériaux pour sa véranda

Avant de faire construire une véranda, vous devez savoir pour quel matériau vous allez opter, car il en existe plusieurs sur le marché et chacun possède ses propres caractéristiques. Le point plus en détail ci-dessous.

Quatre matériaux de construction sont disponibles

  • Le bois : matériau écologique, noble, chaleureux et esthétique. Il s’adaptera bien à tout type de maison. C’est un très bon isolant thermique et phonique. Cependant, il a tendance à devenir gris avec le temps et il faut l’entretenir pour le faire durer.
  • L’aluminium : offre de nombreux avantages parmi lesquels un très bon rapport qualité/prix. Ce matériau s’allie bien aux maisons modernes, est résistant et inoxydable. De nombreux coloris existent pour satisfaire ses envies. De plus, ce matériau léger permet la construction de grandes vérandas. En revanche, il faut savoir que l’aluminium n’est pas un très bon isolant car il conduit le chaud et le froid. Les professionnels vous conseilleront un modèle de véranda avec rupture de pont thermique.
  • Le PVC : s’accordera avec tous les styles de maisons. C’est un matériau léger qui représente un bon isolant, surtout s’il est associé à du double-vitrage. La couleur blanche basique est un peu inesthétique ; il est possible de trouver du PVC coloré mais, avec le temps, il risque de ternir au soleil.
  • L’acier ou le fer forgé : s’allieront bien avec les maisons classiques et anciennes. Leur niveau d’isolation est moyen, il faudra demander quelques aménagements supplémentaires aux professionnels. Elles peuvent être peintes pour mieux s’adapter à l’habitat.

Prix et entretien des différents matériaux de vérandas

Il faudra compter au minimum 20 000 euros pour une véranda en bois de 20 m2 et les prix peuvent grimper jusque 25 000 euros. Si le bois n’est pas entretenu tous les 2 ou 3 ans avec une couche de lasure, l’humidité va l’attaquer et le faire pourrir petit à petit.
Les vérandas en aluminium sont inoxydables et ne nécessitent que peu d’entretien. Il faut juste les nettoyer de temps en temps à l’eau savonneuse. Les tarifs oscillent entre 20 000 et 25 000 euros.
Les modèles de vérandas en PVC sont le moins chères du marché, entre 15 000 et 20 000 euros. Le PVC va avoir tendance à s’abîmer au fil du temps. Pour le nettoyage, un coup d’éponge à l’eau savonneuse suffit.
Les vérandas en acier ou fer forgé sont sensibles à la rouille et doivent impérativement être protégées avec une peinture anti-corrosion. Ce sont les modèles les plus lourds et les plus chers du marché : de 40 000 à 50 000 euros.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser