Les jardins collectifs : quels avantages ?

Les jardins collectifs : quels avantages ?

Le phénomène des jardins collectifs est assez récent en France : depuis une quinzaine d’années, ce concept s’est développé, en particulier dans les villes. Il s’agit généralement de jardins publics, dont la gestion et l’animation reposent entre les mains d’habitants d’un quartier (faisant la plupart du temps partie intégrante d’une association). Voici un aperçu de leurs nombreux avantages.

En quoi consistent ces jardins ?

Ce concept est originaire des États-Unis, où ces jardins sont appelés « community gardens » et aussi « pocket gardens ». Également désignés en tant que jardins solidaires ou jardins partagés, ils sont habituellement de petite taille (c’est-à-dire quelques centaines de mètres carrés).
En France, le concept a pris son envol sous l’impulsion d’un réseau dénommé « Le Jardin dans tous ses états ».

Les innombrables atouts de ces lieux

Ces espaces verts communautaires soulignent un besoin des citadins d’effectuer un retour à la nature. Les jardins revêtent diverses formes avec des objectifs pouvant être sociaux, pédagogiques ou culturels.

  • Une manière de se rapprocher de la nature en accord avec des valeurs environnementalistes
  • Des espaces de mixité sociale où foisonnent la convivialité et les échanges
  • Des lieux qui favorisent l’insertion dans le tissu social de personnes en difficulté ou handicapées
  • Une façon de bonifier son cadre de vie (pour des personnes habitant en appartement et ayant à leur disposition peu d’espace vert)
  • Un lieu d’animation de quartier, pour y tenir des événements culturels et des fêtes en plein air
  • La possibilité de faire pousser soi-même et de cultiver des légumes, fruits et fines herbes à coût modique
  • Une occasion de bouger et de faire de l’exercice au grand air en consacrant quelques heures par semaine au jardinage et à l’entretien de sa parcelle de jardin
  • L’occasion de partager et d’échanger avec d’autres personnes des produits issus de la récolte
  • Des opportunités de sensibilisation et d’éducation au respect de l’environnement, par le biais de techniques telles que le compostage, jardinage bio, récupération d’eau de pluie, les soins par les plantes médicinales, etc.

Si votre communauté caresse l’idée d’aménager un jardin collectif, ou si encore vous avez besoin de conseils d’un paysager pour traiter une problématique, effectuer une expansion, ou en confier l’entretien régulier, référez-vous à l’annuaire de notre site afin d’y repérer en un coup d’œil des experts paysagistes.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser