Jardiner avec la lune

Jardiner avec la lune

Sans réfléchir, un jardinier peu averti serait plus tenté de jardiner avec le soleil qu’avec la lune… Pour beaucoup, ce sont les saisons qui rythment les travaux agricoles et les plantations. D’autres passionnés ne négligeront pas le calendrier lunaire pour planter ou récolter en parfaite harmonie avec la nature et l’environnement. Une technique de jardinage ancestrale qui est en parfait accord avec l’esprit écolo qui plane sur notre époque.

Que signifie jardiner avec la lune ?

Personne n’ignore les bienfaits du soleil sur nos cultures. C’est lui qui fait murir les fruits et les légumes ou fait éclore de jolies fleurs. On oublie que son acolyte de l’ombre, la lune, a aussi un rôle fondamental dans la bonne santé des plantations. Créer un jardin en suivant le calendrier lunaire s’est accepter le rythme de la terre et s’y soumettre, sans le parasiter avec des engrais ou autres produits chimiques. Si cultiver selon la lune peut paraître un brin mystique, il n’en est rien ! Décryptage.

Le vocabulaire de la lune expliqué

Trajectoire, nœud, éclipse… La lune poursuit un cycle de 27 jours avec différentes étapes qui ont leur spécificité. Le vocabulaire lunaire désarçonne plus d’un jardinier ! Voici quelques exemples clarifiés :

La lune montante et la lune descendante

La lune se dit montante quand sa position dans le ciel s’élève de jour en jour, à une heure de référence. Elle est descendante quand sa position dans le ciel s’abaisse de jour en jour à cette même heure de référence. La période de lune montante est idéale pour semer, récolter, « regarder » pousser.

Il ne faut pas confondre cette notion avec le concept de lune croissante / décroissante. La lune croissante désigne la période de la nouvelle lune à la pleine lune ; la lune décroissante est le cycle mensuel qui va de la pleine lune à la nouvelle lune. Ce phénomène ne tient aucun rôle dans le calendrier lunaire.

Le nœud lunaire

Ce terme est très utilisé dans le jardinage lunaire. Il désigne une période peu propice au jardinage comme l’est aussi l’éclipse. Le nœud lunaire est une intersection dans la trajectoire du déplacement de la lune avec celui de la terre. Il est alors préférable de délaisser les outils car des perturbations sont courantes.

Le calendrier lunaire détecte d’autres périodes critiques comme la lune rousse qui marque le début des températures printanières, mais où il faut se méfier des nuits froides et protéger les cultures.

A chaque jour sa plante

La particularité du calendrier lunaire est de différencier des jours fleurs, racines, feuilles et fruits. Ces jours sont particulièrement propices à l’entretien d’un type de végétaux.

Les limites du jardinage avec la lune

Suivre le calendrier lunaire est bénéfique, mais cela n’empêche pas de diversifier ses sources, de s’adapter au climat, de respecter la terre et son repos, de choisir ses plantations, d’utiliser des engrais naturels etc.
Jardiner avec la lune facilite la création d’un jardin ou un aménagement paysager dans le respect de l’environnement.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser