Comment créer un jardin paysager à l’anglaise ?

Fouillis floral bien pensé, un jardin à l'anglaise réussi est une création qui mêle esthétisme et romantisme. Tour d'horizon sur la composition d'un jardin anglais.
Comment créer un jardin paysager à l’anglaise ?

Par opposition au jardin à la française, classique et très ordonné, le jardin à l’anglaise est un peu un retour à la nature, un style qui repousse le tracé géométrique et les perspectives tirées au cordeau, pour donner à la nature ce qu’elle a de plus romantique. Désordre volontaire, le jardin à l’anglaise est une invitation au voyage, au rêve, façonnant le paysage, les exagérant parfois, pour devenir une œuvre.

La naissance du jardin à l’anglaise

C’est au milieu du XVIIIe siècle que le jardin à l’anglaise devient une véritable institution ! Les aménagements paysagers à l’anglaise fuient le formalisme des jardins alors réalisés en Europe (comme ceux qui reprennent le style à la française) pour réinterpréter la nature. Pas une copie de la nature exacte, mais au contraire une vision nouvelle. Le jardin se découvre ainsi sinueux, comme on peut le voir dans les jardins japonais, et possède une esthétique sauvage… en apparence !

Si c’est la simplicité (et parfois la naïveté) d’un jardin à l’anglaise qui ressort en premier, cette apparence sauvage requiert en fait une composition complexe, et une réflexion pointue. Au contraire du jardin à la française qui va rechercher des surfaces planes et dégagées, le jardin à l’anglaise valorise les pentes artificielles, les petits vallons, les terrains accidentés « volontairement » qui simulent un espace préservé, que l’Homme n’a pas touché. Le jardin à l’anglaise, c’est une quête de romantisme, la recherche d’un esthétique idéale, irréelle, imaginaire.

Caractéristiques d’un jardin à l’anglaise

Plusieurs caractéristiques permettent de qualifier un jardin à l’anglaise :

  • Les chemins sont sinueux et s’ouvrent sur des points de vue pour que la visite soit une découverte permanente
  • La présence d’arbres majestueux est systématique
  • Ruisseaux, étangs, grottes, kiosque… un jardin à l’anglaise laisse libre l’imagination
  • Les espaces de gazon sont limités mais celui-ci est vert, court et propre

Créer son jardin à l’anglaise

Un jardin privé, de taille modeste, est parfait pour créer une composition dans le style anglais. Envisagez alors votre jardin comme un « jardin de campagne », dans lequel on aimera flâner. Un coin inoccupé ? Placez-y un banc ! Dessinez des formes arrondies, et placez y des fleurs aux couleurs vives, compensées par des teintes plus claires. Du jaune, de l’argenté, du rouge et du blanc, tout est histoire d’équilibre. Certains endroits peuvent aussi être l’éloge de la monochromie, que les anglais affectionnent.

  • Valorisez les végétaux avec une floraison abondante
  • La rose est un élément important d’un jardin à l’anglaise, utilisez la !
  • Utilisez les teintes roses, mauves, lavande et bleues

Fouillis floral bien pensé, un jardin à l’anglaise réussi est une création qui mêle esthétisme et romantisme. Un espace idéal pour une « mini-promenade » en famille, une pause lecture, ou un moment de détente à deux. N’oubliez pas que cette vision idéale du jardin et de la nature requiert un entretien très important. Les fleurs, comme le gazon et les sentiers doivent respirer la vie et la fraîcheur. Et oui, cela est paradoxal, mais pas question de laisser la nature reprendre le dessus…

Ces articles peuvent aussi vous intéresser