Aménagement d’un jardin français : comment faire ?

quand élaguer ses arbres

Il n’y a pas qu’en matière de rugby ou de gastronomie que les visions Anglaises et Françaises sont opposées. En ce qui concerne l’aménagement extérieur, le jardin anglais sera en opposition avec le jardin à la française. Le second, auquel nous allons nous intéresser ici, est une quête de symétrie, de rigueur, d’ordre et de maîtrise de la nature. Une vision géométrique, qui apporte ouverture et grands espaces.

La naissance du jardin à la française

Si les premières traces de jardins à la française, alors appelé « jardin classique » peuvent être identifiées au XVIe siècle, c’est véritablement un siècle plus tard, sous l’impulsion de Louis XIV, que la véritable naissance intervient.

Jusqu’à lors, les jardins avaient tendance à être enclos, suivant la mode médiévale. Mais le monarque, en quête de grandeur, de reconnaissance et de magnificence, va traduire son envie en utilisant les jardins, comme prolongement de l’architecture d’un bâtiment.

La plus belle réalisation, la plus emblématique du style des jardins à la française, est celle d’André Le Nôtre, le créateur du parc de Versailles sous Louis XIV. Peu à peu, les châteaux en France vont adopter ce style sobre et complexe. L’art paysager très travaillé, qui requiert une extrême précision, est né.

Ce qui fait d’un jardin un « jardin à la française »

Plusieurs caractéristiques permettent de qualifier un jardin à la française.

  • les volumes : sculptures végétales, parterres avec bordures, arbres alignés, broderies de buis, sont autant d’éléments qui apportent l’originalité d’un jardin à la française
  • les contrastes : en jouant sur les matières et les couleurs, le vert est présent dans plusieurs nuances
  • les allées et bordures : là encore, du contraste, avec des allées en gravillons clairs (blancs ou gris) et des bordures colorées, avec des fleurs possédant une bonne durée de floraison, pour un jardin beau toute l’année
  • les décors : fontaines, vasques, statues et autres ornements apportent au jardin à la française une touche « durable » et intemporelle.

Aménager jardin à la française

Créer son propre jardin à la française nécessite t-il de disposer d’une grande bâtisse ? Pas nécessairement. Bien qu’adapté aux grands volumes, qui permettent une projection du style architectural du bâtiment vers les jardins (Versailles en est le parfait exemple), la jardin à la française peut se retrouver dans des espaces plus modestes.

  • Créez des espaces carrés ou rectangulaires de pelouse
  • Utilisez de petits arbres persistants aux angles
  • Prévoyez une fontaine et des vasques (pierre ou métal)

Outre une vision ordonnée et géométrique des choses, vous devez disposer d’une surface parfaitement plane, sur laquelle vous pourrez tracer au cordeau les allées. Revers de la médaille, l’entretien d’un jardin à la française est bien plus exigeant que pour un jardin « libre ». Les haies et arbustes doivent être taillés plusieurs fois par an. Les massifs de fleurs sont à protéger sous serre. Les allées seront ratissées pour éviter le désordre… Des conseils auprès d’un paysagiste s’imposent, pour que votre projet soit cohérent.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser