Pépinière : définition

Pépinière : définition

En horticulture, une pépinière est une parcelle de terre dédié à la reproduction et à la culture de plantes ligneuses (arbustes, arbres) et vivaces, jusqu’à ce qu’elles atteignent un stade suffisamment avancé pour pouvoir être transplantées. Dans certains cas, il peut s’agir d’un espace réservé au début de croissance des plantes potagères, avant qu’elles soient repiquées. Par extension, le terme désigne également l’entreprise chargée de la culture et de la vente directe de ces jeunes plants.

Étymologie

Le mot pépinière est une extension de « pépin », semence des arbres fruitiers, et désigne à l’origine un espace réservé à la multiplication de ce type de semence. Il a néanmoins été étendu à toutes les cultures collectives servant à la production de plants.

Multiplication et développement

On identifie deux types de pépinières :

  • D’une part, les structures spécialisées dans la reproduction végétale, soit directement par voie sexuée (semis), soit par voie indirecte ou végétative (bouturage, greffe, fécondation in-vitro, etc).
  • D’autre part celles en charge de la phase suivante : le développement des plantules durant une à quatre année, après lesquelles elles seront assez robustes pour êtres mises sur le marché par la suite.

Intérêt

Les plantules ou boutures obtenues à l’issue de ce processus sont généralement destinées à la commercialisation directe ou par l’intermédiaire de distributeurs (jardineries, paysagistes, etc.) Lorsqu’ils s’agit de plantes lignées, elles peuvent également avoir un rôle dans la reforestation. Les pépinières sont d’une grande importance dans le marché des végétaux : il a été démontré que les plants ainsi obtenus sont plus robustes que les plants directement issus d’un semis. Elles apportent donc à la plante des conditions de croissance optimale, permet un taux de multiplication élevé des graines sur une surface réduite et de réduire la période de croissance de la plante.

Réaliser sa propre installation

Si la pépinière professionnelle demande un véritable savoir-faire, les jardiniers amateurs peuvent créer leur propre espace pour optimiser la qualité de leurs plantations. Il convient alors de délimiter une parcelle du potager que l’on mettra en substrat, et que l’on équipera d’un système de protection et d’arrosage léger, avant de procéder au semis.

Vous êtes intéressé(e) par le sujet ? Pour trouver un professionnel qualifié n’hésitez pas à consulter l’annuaire du site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser