Comment butter son jardin ?

Comment butter son jardin ?

Pourquoi et comment butter son jardin ?

Butter son jardin fait partie des indispensables travaux d’entretien à réaliser dans son potager, pour un développement souterrain optimal des plantes et un soutien de celles-ci. De quoi s’agit-il et comment bien le faire ?

Qu’est-ce que le buttage ?

Butter son jardin signifie créer une butte de terre autour du pied des plantes. Les avantages de l’opération sont nombreux :

  • elle favorise la croissance des plantes aux rameaux longs et fins, en leur donnant un meilleur ancrage dans le sol et en les rendant moins sensibles au vent ;
  • elle blanchit certains légumes, c’est-à-dire qu’elle prive leur partie enterrée de soleil, en la mettant à l’ombre ; on appelle cette partie à l’ombre la partie blanche, qui sera plus tendre que le reste de la plante. Les légumes à blanchir sont notamment les céleris, les asperges, les poireaux ou encore le fenouil ;
  • elle protège le tubercule de la pomme de terre resté en terre lors des gelées précoces ;
  • elle est idéale pour la culture de légumes qui ne supportent pas l’humidité ;
  • en été, elle maintient une certaine fraîcheur au pied des légumes.

Comment réaliser un bon buttage de ses plantes ?

Il faut, au moyen d’une serfouette (la partie rectangulaire servant à ouvrir les trous et ramener la terre pour créer les monticules et les deux dents à tracer des sillons) ou d’une binette, construire un monticule de terre au pied de la plante, tout autour de celle-ci, en faisant attention à ne pas abîmer les racines. Pour butter les plantes en rang, il faut procéder tout du long, de part et d’autre de la rangée. Certains légumes nécessitent des soins particuliers :

  • le haricot a besoin de plusieurs buttages successifs, en attendant pour le premier qu’il mesure au moins dix centimètres ;
  • pour les poireaux, il faut attendre quinze jours après la plantation, premier buttage qui sera suivi de deux autres, chacun espacé de deux semaines ;
  • le buttage des pommes de terre est particulièrement important, la lumière du jour faisant verdir les tubercules, signe qu’un alcaloïde toxique se développe, appelé la solanine ;
  • sauf pour les carottes et l’ail, le sommet des tiges doit toujours être laissé en dehors du sol.

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel qualifié pour vous occuper de votre jardin, vous trouverez toutes les coordonnées nécessaires dans l’annuaire du site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser