Lutter contre la sécheresse de son jardin

Lutter contre la sécheresse de son jardin

En dehors de la saison d’été, le manque d’eau provoque souvent une sécheresse du jardin. Cela risque d’assécher les plantes et de réduire vos efforts à néant. Différentes astuces vous permettent de préserver votre espace de verdure. Il ne faut non plus oublier que les végétaux séchés sont extrêmement combustibles. Une source de chaleur comme un mégot non éteint est souvent à l’origine d’un incendie dans votre espace vert asséché.

Récupérer l’eau de pluie

Durant la saison de pluie, faites installer un récupérateur d’eau qui jouera un rôle important en temps de sécheresse. Effectivement, les communes procèdent à une restriction d’eau durant cette période. L’arrosage des plantes ne peut donc pas se faire aussi souvent que vous le souhaitez. Cependant, ce système écologique vous garantit un extérieur bien verdoyant à tout moment. La constitution de cette réserve d’eau présente donc de nombreux avantages. L’unique contrainte est de faire installer le contenant sur les gouttières de votre maison. Un tuyau permet de recueillir l’eau de pluie directement dans le récupérateur. Cette tâche doit se faire par un professionnel afin de ne pas endommager vos gouttières. Des systèmes de robinetterie peuvent aussi être installés sur le récupérateur pour que vous puissiez remplir votre arrosoir. À noter que certains produits d’entretien de la toiture contiennent des fongicides et sont néfastes aux plantes. Leur résidu peut contaminer les eaux de pluie récupérées.

Installer un arrosage automatique

L’arrosage automatique se révèle très avantageux pour l’entretien des espaces verts. Ce système permet d’arroser le jardin fréquemment et à une heure précise. Ses paramétrages le rendent entièrement autonome, même lorsque vous vous absentez quelques jours. Le choix du modèle dépend de la taille de votre jardin et des types de plantes que vous cultivez. Il y a le système goutte à goutte et le modèle doté d’une turbine escamotable. Le paysagiste qualifié procède au préalable à une évaluation du terrain pour établir le devis de l’installation. Une fois les travaux finis, vous pouvez lui demander des conseils sur une optimisation optimale de votre arrosage automatique. Cela vous évite les mauvaises manipulations. En complément avec une humidification régulière du sol, vous pouvez aussi le recouvrir de pailles. Utilisé en grande quantité et réparti de façon uniforme, cet élément limite l’évaporation d’eau et la sécheresse du jardin. Trouvez votre paysagiste via l’annuaire de notre site.

En savoir plus :