Comment économiser l’eau dans son jardin ?

Comment économiser l’eau dans son jardin ?

L’eau de notre terre est précieuse et utiliser celle du robinet pour arroser le jardin augmente lourdement la facture. Fort heureusement, il est possible de faire des économies et d’avoir un potager plus écologique. Les astuces suivantes vont vous aider.

Comment économiser l’eau d’arrosage dans son jardin ?

Le mieux est de ne pas utiliser l’eau du robinet car elle est froide et contient du chlore qui peut être nocif pour les plantes. Par conséquent, vous allez pouvoir éviter le gaspillage en :

  • Récupérant l’eau de pluie
  • Choisir des plantes moins gourmandes
  • Aérer régulièrement la terre
  • Utilisez un paillage

Procurez-vous une citerne que vous pourrez enterrer dans le sol. Leur capacité peut atteindre plusieurs milliers de litres. Mettez un robinet dessus et vous pourrez déverser plus facilement le précieux liquide dans un arrosoir pour vous faciliter la tâche.
Il existe des cuves sur lesquelles peuvent être placées une pompe.
Les besoins des plantes variant d’une variété à l’autre, plantez des végétaux en fonction du climat de votre région. Ainsi, si vous habitez dans une région sujette aux sécheresses, sachez que certains légumes ne nécessitent pratiquement pas d’arrosage comme les pommes de terre, les oignons, les artichauts, les asperges et l’ail par exemple.
A l’inverse, les salades, tomates et cucurbitacées devront être arrosés souvent.
Retournez la terre en surface à l’aide d’une binette pour aérer et éviter ainsi l’évaporation.
Mettez un paillis autour de vos cultures pour maintenir l’humidité et faire baisser la température. Vous allez ainsi réaliser des économies d’eau considérables (de 40 à 50 %).

Les différents types d’arrosage :

Pour économiser l’or bleu, sachez que vous devez adapter l’arrosage à vos plantations.
Pour votre potager, éviter les arroseurs automatiques qui sont plutôt dédiés aux grands espaces comme les terrains de foot ou les espaces verts.
Vous pouvez investir dans un arrosage dit de micro-irrigation qui consiste à distribuer le liquide grâce à un système de goutte-à-goutte très économique. L’humidité s’imprègne plus facilement dans la terre car elle est distribuée en faible quantité et est répartie équitablement dans le jardin. Autre avantage non négligeable, ce type d’arrosage peut être programmé pour se mettre en marche aux heures les moins chaudes.
Des modèles d’arrosage intégré permettent de régler les buses des aspergeurs et de les mettre en mode faible consommation.
Enfin, un tuyau d’arrosage relié à une citerne ou une cuve sera efficace pour votre jardin à condition de régler la tête convenablement pour ne pas trop immerger les plantes et faire également des économies.

En savoir plus :