La piscine naturelle

La piscine naturelle

Vous voulez installer une piscine naturelle dans votre jardin ? Sachez que les étangs de baignade disposent de nombreux atouts mais qu’il y a certaines règles à respecter pour obtenir un bassin adéquat.

Les caractéristiques d’une piscine naturelle

Une piscine naturelle est un nouveau style de piscine écologique et enterrée. Même si sa construction est la même que pour les autres types de bassins, c’est-à-dire faite avec du béton, la différence provient du système de filtration composé de plantes et de matières naturelles et biologiques qui vont se nourrir des micro-organismes contenus dans l’eau et vont donc favoriser son épuration.
Il s’agit donc d’un petit écosystème qui va préserver la vie du bassin sans que les propriétaires n’aient à s’en occuper. Maintenant, pour que cet équilibre soit respecté, la piscine doit être construite en respectant les 3 zones suivantes :

  • Une zone dédiée à la baignade
  • Une zone réservée à la filtration
  • Une zone pour la régénération

La zone pour la baignade devra représentée 1/3 de la surface.
La zone d’épuration entourera tout le bassin et sera réservée aux plantes aquatiques et aux organismes qui filtreront l’eau.
Enfin, la zone dite de régénération sera composée soit de plantes qui vont apporter à l’eau de l’oxygène, soit d’une chute d’eau qui va permettre à l’eau d’être continuellement exposée aux rayons Ultra-Violets. Cette zone entoure la partie dédiée à l’épuration.

Entretien d’une piscine naturelle

A la fin de la construction, vous devrez patienter 4 mois avant de vous baigner dans votre étang de baignade. C’est la période nécessaire à l’écosystème pour se mettre en place convenablement et filtrer l’eau de manière optimale.

Sachez que vous pouvez mettre certains animaux dans une piscine naturelle comme des grenouilles, des tritons, des escargots d’eau qui vont participer à l’épuration de l’eau.
Les plantes dites épuratrices seront déjà chargées de phosphate et nitrate nécessaires au bon maintien de l’écosystème. Excepté le fait de devoir ramasser les feuilles tombées à la surface de l’eau ainsi que les sédiments accumulées au fond, il n’y a quasiment aucun entretien à faire.

Vous n’êtes pas obligés d’installer une pompe, mais elle favorisera l’entretien de la piscine. Certains équipements peuvent aussi être mis en place pour pérenniser la bonne santé de l’écosystème comme des bondes au fond de l’eau pour faciliter l’évacuation vers le filtre, des ouvertures au niveau de la surface de l’eau (skimmers) pour filtrer les débris plus importants, et des roches volcaniques au fond pour aider à l’épuration.
Le soleil se chargera de chauffer l’eau naturellement, mais vous pouvez néanmoins investir dans un chauffage solaire qui préservera le côté écologique de la piscine.

En savoir plus :