La piscine au sel

piscine au sel

L’expression piscine au sel est trompeuse car elle ne désigne pas une piscine d’eau de mer mais un autre style de piscine ! Il s’agit plutôt du mode de désinfection du bassin effectuée par une électrolyse au sel. Ce procédé est à la fois simple et efficace.

Les avantages de l’électrolyse au sel

Inodore et ne nécessitant pas de manipulation après installation, la pose de cette électrolyse en titane est un moyen pratique de purifier l’eau de baignade. L’électrode est située à l’évacuation du filtre. C’est là que le sel (chlorure de sodium) que contient l’eau est transformé en hypochlorite de sodium. Ce composé désinfectant se diffuse sans discontinuer et en très faible quantité. Le traitement de l’eau est donc régulier et actif sans nécessité d’une surveillance extérieure. Il faut toutefois contrôler le salage du bassin.

Mieux vaut également faire nettoyer régulièrement sa piscine et purifier son système de filtration afin que l’électrolyse au sel fonctionne au mieux. Ce sont les seuls inconvénients du processus.

Quelles pièces d’entretien choisir ?

Un professionnel qualifié doit se charger de la mise en place de l’électrolyseur adéquat. En fonction de la piscine à équiper, il peut opter pour :

  • un modèle simple : avec un réglage de l’émission de chlore ;
  • un système plus élaboré qui peut en plus mesurer le pH de l’eau et envoyer le signal nécessaire.

En effet, le traitement par électrolyse au sel augmente le pH de l’eau. Ce coefficient doit se situer de préférence entre 7,2 et 7,6. A défaut d’un équipement perfectionné, le taux d’acidité peut être vérifié avec des bandelettes adaptées ou bien un testeur électronique. Il est également utile de mesurer la teneur en chlore.

Un entretien de piscine facilité

Après la mise en œuvre de l’électrolyse par un professionnel, il suffit de veiller au maintien d’une certaine concentration en sel dans l’eau de baignade. Dès la pose de l’électrolyse, il faut verser dans le bassin de 4 à 5 kg de sel par mètre cube. L’équilibre chimique se fait de lui-même dans la mesure où la teneur en sel demeure identique. Celle-ci peut néanmoins diminuer :

  • s’il pleut beaucoup sur ce bassin de plein air ;
  • si on rajoute de l’eau après l’hivernage de la piscine.

Si vous souhaitez opter pour ce mode de désinfection dans votre propre piscine, contactez un professionnel de l’entretien des bassins de baignade. L’annuaire de notre site recense ces experts des piscines. Consultez-le sans tarder !

En savoir plus :