La piscine à débordement

La piscine à débordement

Le principe de la piscine à débordement est simple : l’eau de cette piscine enterrée déborde sur un ou plusieurs côtés du bassin, dans un second placé en contrebas. La conséquence est que les margelles sont au même niveau que l’eau. Le débordement peut être invisible ou en cascade, ce qui donne un effet très luxueux et un joli effet d’optique, la ligne d’horizon rejoignant le bord du bassin.

Les types de piscine à débordement

Deux types principaux de débordements existent :

  • le débordement cascade, le plus répandu et le plus magnifique, donnant l’illusion que l’eau, recueillie dans une goulotte située en contrebas, se perd véritablement dans la nature ;
  • le débordement miroir, le plus souvent périphérique, à l’instar de ce qui se passe dans les piscines publiques.

Les avantages de la piscine à débordement

Ce type de piscine a de nombreux avantages :

  • la surface de l’eau est toujours propre, débarrassée de toute impureté, l’eau s’écoulant en continu ; ainsi, l’entretien est en outre facilité ; il n’y a plus de skimmers, ces ouvertures situées sur la ligne d’eau pour filtrer celle-ci ;
  • les eaux de pluies peuvent être récupérées dans le bac à débordement ;
  • l’eau qui chute dans le second bassin confère au jardin un profond charme, tandis que le bruit de l’eau qui ruisselle apaise et inspire à la détente.

La construction d’une piscine à débordement

Idéalement, ce type de piscine se construit sur un terrain en pente ou situé en hauteur. Le bac de débordement, aussi appelé bassin tampon, doit avoir un volume au moins égal à 10 % de celui du bassin principal. Ce second bassin peut être soit exposé, soit dissimulé, par exemple sous des caillebotis. Une pompe très performante doit être prévue, pour pallier la différence de hauteur entre les deux bassins, et être capable de renvoyer l’eau tombée dans le bassin supérieur. Deux pompes peuvent être installées pour un meilleur débit.

Il faut également prévoir des vannes anti-retour, capables d’arrêter le déversement de l’eau si la pompe tombe en panne, ainsi qu’une filtration efficace. Parfois, il est nécessaire d’installer un système d’injection de gaz carbonique, afin de rééquilibrer le pH de l’eau : beaucoup de gaz carbonique est en effet libéré sous l’effet de la chute d’eau.

Si vous souhaitez faire construire une piscine dans votre jardin, vous trouverez les coordonnées d’un professionnel qualifié dans l’annuaire du site.

En savoir plus :