Quels sont les éléments d’une tonnelle ?

Quels sont les éléments d'une tonnelle ?

Une tonnelle, différentes conceptions

Également appelée pergola, gloriette, kiosque ou charmille, la tonnelle se présente sous différentes conceptions. On les distingue en fonction des matériaux qui la composent, la nature de sa couverture ou encore son emplacement. Leur rôle demeure identique, tel que abriter du soleil ou de la pluie et/ou protéger des regards. Cet abri peut être conçu pour rester fixe et faire partie intégrante de l’habitation ou bien installé par boulonnage et destiné à être démonté en hiver. Il est proposé en kit ou peut être fabriqué sur mesure.

Version fixe ou démontable

L’ossature bois apporte beaucoup de charme à la tonnelle, un matériau naturel s’inscrivant parfaitement dans l’environnement du jardin. Les chevrons sont vendus traités à cœur ce qui leur assure une bonne résistance aux écarts de température et autres intempéries. C’est la solution pour obtenir une pergola dite définitive. Elle repose donc sur des fondations et/ou des plots en béton.

Les versions démontables sont constituées de tubes en aluminium, en fer forgé, en acier ou en résine plastique. La base de chaque support de la structure permet de les visser pour garantir leur stabilité, leur résistance au vent.

Une tonnelle pour chaque utilisation

Elle se choisit en fonction de l’utilisation à laquelle elle se destine. Accolée au mur de la maison, elle protège l’entrée et constitue une terrasse couverte directement accessible. Indépendante, elle procure un coin de détente au cœur d’un parc, couvre un passage entre deux bâtiments, ou trône élégamment sur la terrasse où se tient le coin repas et barbecue. C’est là que les matériaux prennent toute leur importance.

  • Structure en bois : on la recouvre d’ardoises, de tuiles en terre cuite, ou en verre si l’on souhaite conserver une luminosité ; on opte aussi pour la plante grimpante couvrante et laissant passer l’air.
  • Autres structures : elles sont livrées avec les toiles en polyester imperméables que l’on tend au-dessus et que l’on attache sur les côtés comme des rideaux ; des liens à nouer permettent de les maintenir ouverts ou fermés, selon les besoins.

Une forme et des matériaux bien choisis

Dans un espace restreint du jardin, cet abri dévoilera tout son charme s’il est petit et carré et doté d’une structure fine. Les montants en bois étant plus lourds au regard, conviennent à une vaste terrasse où la charmille s’inscrira comme une pièce de vie supplémentaire aux beaux jours.

Un kiosque octogonal en fer forgé trouvera sa place près de la romantique roseraie. A vous d’assortir la couleur des bâches protectrices à celle de la façade de la maison ou en fonction de l’environnement pour faire en sorte que l’ensemble se fonde dans le paysage ou, au contraire, lui apporte une belle plus-value.

Pour contacter des professionnels en la matière, l’annuaire du site vous permettra de trouver leurs coordonnées.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser