Bien choisir les arbres et arbustes pour son jardin-forêt

Bien choisir les arbres et arbustes pour son jardin-forêt

Un aménagement horticole très naturel

Le principe du jardin-forêt vise à reproduire l’équilibre d’un écosystème naturel. Ainsi sur une surface relativement réduite, on peut mêler des essences végétales qui agissent en symbiose. Ce projet nécessite la prise en compte de plusieurs conditions.

Quels arbres et arbustes pour son jardin-forêt ?

En plus des plantes vivaces, grimpantes et des champignons indispensables dans un tel jardin, différents grands végétaux vivaces sont essentiels :

  • des arbres dits de plein soleil : fruitiers, en général greffés comme le pommier, le cerisier et le poirier ;
  • des arbustes qui supportent la demi-ombre comme l’amélanchier, le sureau ou le noisetier ;
  • des arbrisseaux à baies comestibles : groseillier ou cassis.

Concernant les arbres fruitiers, certains peuvent être semés comme le prunier ou encore le pêcher. Les autres sont entés afin de conserver leurs propriétés de reproduction.

Les conseils professionnels concernant l’aménagement

Un pépiniériste spécialisé dans les jardins-forêts sait comment planter les diverses espèces. Concernant l’aspect verger de cet espace, un délai d’une dizaine d’années précède la cueillette ! Un étagement s’impose afin que tous les arbres et arbustes puissent s’épanouir et croître. Des distances doivent être respectées entre les plantations. Il faut aussi tenir compte des caractéristiques particulières de chacune des essences pour trouver la meilleure implantation. Les arbres destinés à prendre de la hauteur et du volume sont plantés au nord, pour ne pas priver les autres de l’ensoleillement dans le jardin.

Préparer l’implantation des arbres et arbustes pour son jardin-forêt

Avec l’aide d’un pépiniériste, il est possible de prévoir l’aspect futur de ce jardin à l’image de la nature. Chaque détail du terrain est étudié afin d’être mis à profit :

  • l’orientation du lieu
  • la qualité du sol
  • l’altitude
  • l’irrigation naturelle.

La faune et la flore naturelles doivent pouvoir s’harmoniser aux futures plantations. Ces strates de végétation donnent un résultat à la fois écologique et productif : les végétaux comestibles y ont une place de choix, comme la rhubarbe et le chou kale entre autres.

Si vous souhaitez aménager un jardin-forêt sur votre terrain, les conseils d’un paysagiste professionnel sont indispensables pour obtenir un résultat optimal. Consultez l’annuaire de notre site afin de contacter les meilleurs spécialistes.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser