Planter un arbre dans son jardin : pourquoi et comment?

plantation arbre

Que serait un jardin sans arbre, véritable colonne vertébrale qui s’ancre dans la terre et dresse fièrement ses ramures au-dessus d’elle ? Symbole de puissance, de grandeur, de longévité, il orne à merveille tout jardin qu’il enrichit de sa magnificence.

Les atouts d’avoir un arbre dans son jardin

Planter un arbre dans son jardin présente de nombreux intérêts :

  • créer une ambiance particulière : méditerranéenne par exemple avec un olivier, un cyprès ou un pin parasol, ou bien japonisante avec un cerisier à fleurs ou un érable du Japon.
  • apporter de l’ombre en été : un arbre dans son jardin procurera une ombre bienfaisante durant les fortes chaleurs ; quoi de plus agréable que la ramure de celui-ci au-dessus d’une table de jardin ou d’un salon d’extérieur, à la place d’un parasol ?
  • se préserver des regards des voisins et des passants : un arbre crée une certaine intimité chez soi, soustrayant les habitants de la vue des voisins ou des passants ; il est pour cela conseillé d’opter pour un arbre persistant généreux en feuillage, pour qu’il joue ce rôle toute l’année.
  • réduire les nuisances sonores : les arbres sont de véritables écrans sonores, qui isolent des bruits de la rue et de la ville, grâce à la densité de leur feuillage, tout en apportant un joli son avec le bruissement de leurs feuilles et le chant des oiseaux qui viendront s’y ébattre.

Réussir sa plantation

S’ils sont achetés en pot, ils peuvent être plantés toute l’année, même si la période de septembre à avril est la plus propice à une bonne reprise. S’ils sont achetés racines nues, ils doivent obligatoirement être plantés entre novembre et mars, période dite de repos végétatif, en évitant les fortes gelées. L’été est toujours à éviter, moment de trop forte chaleur où la sécheresse représente un risque pour des plantes qui n’ont pas encore ancré dans le sol leurs racines. Un trou large et profond doit être creusé, dont le volume fait au moins deux fois celui de la motte ; des matériaux de drainage doivent ensuite être déposés dans le fond préalablement ameubli. Puis, il faut tailler l’extrémité des racines, réaliser un pralinage, enfoncer un tuteur solide profondément dans le sol, installer l’arbre en réutilisant la terre sortie du trou d’accueil mélangée d’un peu de terreau, de compost et d’engrais organique, arroser et, enfin, pailler.

Si vous souhaitez avoir des arbres dans votre jardin, confiez leur plantation à un professionnel qualifié, dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire du site.

En savoir plus :

Bien choisir son engrais de jardin