Le voile d’hivernage pour mon jardin

Le voile d'hivernage pour mon jardin

Le voile d’hivernage correspond à un simple voile léger, non tissé, laissant passer l’eau, la lumière et l’air. Conçu en polypropylène, il a pour fonction de protéger du gel les végétaux qui poussent dans votre jardin.

Voile d’hivernage : léger, résistant et facile à utiliser

Le voile d’hivernage fait partie des solutions faciles à mettre en place pour favoriser la germination et la pousse de jeunes plantes à la sortie de l’hiver. L’idée est de les protéger du gel. Ce dispositif permet de recouvrir les semis tout en les préservant des conditions extérieures. Il sert aussi à maintenir la chaleur du sol, propice à la croissance des végétaux.

Pour ne pas étouffer les jeunes plantes, il est judicieux que ce voile d’hivernage autorise la pénétration de la lumière naturelle du soleil, mais aussi de l’humidité et de la pluie. Combinant légèreté et résistance, il maintient une parfaite ventilation, ce qui évite le danger de pourrissement.

De plus, ce produit est peu onéreux et très pratique, puisqu’il se découpe aisément en fonction des dimensions souhaitées. De même, il est simple à retirer lorsque les conditions climatiques printanières s’installent durablement. Notez qu’il est commercialisé sous la forme de rouleau, sous plastique ou plié.

Voile d’hivernage : trois fonctions différentes

La protection hivernale

Le voile d’hivernage, comme son nom l’indique, est utilisé durant l’hiver pour protéger :

  • les végétaux gélifs, qui se fendillent sous l’action du gel à cause de l’eau liquide présente en eux (température de tolérance jusque 5°C) ;
  • les végétaux semi-rustiques, qui supportent uniquement quelques brefs passages à 0°C.

Bon à savoir : la rusticité d’une plante correspond à son degré de résistance aux températures très basses. Une plante qualifiée de rustique possède cette propriété.

Grâce au voile protecteur, les végétaux peuvent augmenter leur aptitude à résister notamment au gel. Il faut cependant savoir que cet équipement est insuffisant face à des conditions climatiques rigoureuses en hiver. Il est vivement conseillé de mettre sous abri fermé les plantes gélives ou d’installer d’autres dispositifs de protection plus adaptés.

Prévenir la précocité des floraisons

Là encore, le voile d’hivernage intervient pour protéger les arbustes à floraison précoce, tels que les rhododendrons ou les camélias, de l’impact d’un gel tardif. Le printemps connaît régulièrement des épisodes de gel qui risquent de détruire les boutons floraux ainsi que les jeunes pousses. Songez à vous informer du bulletin météo des jours qui arrivent !

L’accélération de la pousse des semis

Le voile de forçage est également employé pour hâter la levée des semis, notamment dans les potagers. Positionné au début du printemps sur les semis en pleine terre ou en pépinière, il accélère cette étape de 10 à 15 jours. En outre, il sert de barrière protectrice face aux oiseaux qui adorent picorer les semis.

Bon à savoir : pour étaler la récolte de votre potager, couvrez une partie seulement de vos semis.

Pour être sûr de l’utilité du voile d’hivernage dans votre jardin, faites appel à un paysagiste professionnel.

En savoir plus :