Le store banne

Le Store Banne

Modèle le plus prisé, le store banne constitue une catégorie de stores au même titre que les stores verticaux, les stores à l’italienne, le parasol mural ou encore le brise soleil. Le store banne demeure toutefois l’idéal en matière de protection contre les rayons solaires à condition de bien l’entretenir.

Store banne : ombre et fraîcheur

Le store banne est composé d’une armature dotée de bras articulés pliables ou de bras tendoscopiques, c’est-à-dire se repliant de façon télescopique. Il déploie une toile d’une longueur pouvant aller jusqu’à 4 ou 5 mètres. Celle-ci assure une ombre portée aux terrasses ou aux balcons qui apporte également de la fraîcheur durant les heures les plus chaudes de la période estivale. A ce titre, on peut dire que le store banne crée un véritable espace de vie pour les habitants.

Sont mis en vente sur le marché trois modèles distincts de store banne. Ceux-ci se déclinent en fonction de leur propriété de résistance et de robustesse mais aussi de leur niveau de protection face aux rayons ultraviolets. Le store banne à auvent présente une protection classique face aux intempéries. Pour obtenir une protection complète de la toile face à la pluie et aux vents, le store banne à cassette est plus prometteur, le modèle le plus performant demeurant le store banne à coffre, la toile et l’armature servant à protéger.

Store banne : manuel ou motorisé ?

Le store banne manuel se manœuvre à l’aide d’une manivelle. Simple à utiliser, il faut compter 90 tours pour 3 mètres d’avancée. Au-delà de cette longueur, la tâche s’avère plus fastidieuse, surtout si vous devez réitérer l’opération plusieurs fois dans la journée ou si vous devez descendre et remonter plusieurs stores banne. L’option du modèle manuel est moins coûteuse à l’achat (120 € à 1 500 €) mais offre une résistance moindre dans la durée. En effet, le store banne manuel a tendance à s’user plus rapidement à cause des à-coups provoqués par la manivelle.

La version motorisée est sans conteste plus pratique, moins exigeante. La manœuvre progressive s’effectue sans à-coups, ce qui n’abîme pas la structure. Plusieurs fonctionnalités permettent de baisser ou de descendre les stores : via un interrupteur, par télécommande, à l’aide d’un réglage horaire programmé. Ils peuvent même être équipés de capteurs détectant la pluie ou le vent, qui envoient un ordre automatique enclenchant la remontée du store banne. En revanche, en cas de panne électrique, il n’est pas utilisable. Il nécessite par ailleurs un budget plus important (500 € à 3 000 €).

Installation du store banne : faites appel à un spécialiste

Le store banne peut être installé soit en façade, directement sur le mur, soit au plafond d’un balcon. Il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour s’assurer d’une installation de qualité. A titre informatif, cette dernière passe par le fait de déterminer l’emplacement de l’équipement, le perçage des murs, le scellement des supports de fixation, le montage de la structure réclamant la présence d’une seconde personne et le réglage de l’inclinaison.