Aménager un jardin en bord de mer

Aménager un jardin en bord de mer

Le climat des régions situées en bord de mer est plus doux et favorise donc l’acclimatation de nombreuses plantes exotiques. Cependant, aménager un jardin en bord de mer demande à prendre en compte un plus grand nombre de paramètres, comme le vent, les tempêtes ou encore les embruns chargés de sel. Découvrez nos conseils pour aménager un jardin en bord de mer !

Un jardin pas comme les autres

Un jardin situé en bord de mer n’est pas un jardin comme les autres. Il subit les bienfaits mais surtout les agressions dues à la proximité de la mer. Les jardins en bord de mer sont généralement très ventés (le vent déforme et casse les arbres, assèche le sol et amplifie les effets du froid), sujets aux embruns salés (le feuillage brûle sous l’effet du sel) et aux projections de sables (elles blessent les plantes et les déchiquètent).

Il faut également savoir qu’un jardin au bord de la Manche ne demande pas les mêmes précautions qu’un jardin de l’Atlantique ou de la mer méditerranée.

Protéger son jardin de bord de mer contre les vents

Avant de commencer l’aménagement de son jardin en bord de mer, il est indispensable de le protéger contre le vent.

Pour ce faire, commencez par prendre connaissance avec les vents dominants qui balayent votre jardin. D’où proviennent-t-ils ? Pour cela, regarder la forme des arbres alentours qui grâce au phénomène d’anémomorphisme (la modification de la forme des plantes et des paysages végétaux sous l’effet des vents dominants) vous aideront à comprendre leur provenance.

Une fois que vous avez déterminé d’où viennent les vents dominants, vous savez quels côtés de votre jardin il va falloir protéger.

Installez des brises vents efficaces

Et là c’est une erreur que beaucoup de personnes commettent ! Il ne faut pas créer de barrières opaques contre le vent ! En effet de tels obstacles détournent le vent en augmentant sa vitesse et en créant des turbulences dans les effets seront encore plus dévastateurs que le vent d’origine…

Il vaut mieux créer des brise-vent qui vont filtrer le vent à 50%, ce qui exclut d’office les murs qui sont imperméables au vent. Il existe de nombreuses sortes de brise-vent :

Les brise-vent artificiels :

  • Ganivelles,
  • Canisses,
  • Brande de bruyère,
  • Filets Netlon,
  • Palissades en piquets de Châtaignier,
  • Haie morte

Les brise-vents naturels sont généralement des haies de petits arbustes plantés en dehors de périodes de fortes tempêtes et qui se doivent d’être résistants au vent, au sable et même à la sécheresse.

Les arbustes sont plantés en quinconce sur plusieurs lignes (la première ligne est constituée des végétaux les moins fragiles, qui vont protégés les végétaux en seconde ligne, etc.) et créent ainsi une succession d’écran formés à la fois de graminées, d’arbustes et d’arbres.

De la distance que vous souhaitez protégée vont dépendre le choix des végétaux et la hauteur de la haie. Un bon brise-vent pourra protéger sur une distance égale à au moins 10 fois sa hauteur !

Vous devez protéger votre jardin sur une longueur de 100m ? Alors tournez-vous vers des Cupressus ou des Quercus ilex. Pour une protection sur 50 m ? Olearia virgata, bambous et Elaeagnus seront vos plus fidèles alliés ! Pour une petite protection de 10m, choisissez le romarin ou encore le Phormium.

Vous souhaitez aménager un jardin en bord de mer ? Il est fortement conseillé de faire appel à un paysagiste (nous vous conseillons la lecture de notre article sur les avantages de faire appel à un paysagiste), qui vous orientera vers les bons végétaux et aménagera une protection efficace et durable contre les différentes agressions de la mer !

Lui seul pourra concilier vos besoins et vos envies avec les précautions que nécessitent un jardin en bord de mer !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Zoom sur les plantes qui supportent l’air marin