Construire une cabane dans son jardin

Construire une cabane dans son jardin

Pour faire la sieste, jouer avec les enfants, bricoler ou ranger, qui n’a pas rêvé d’avoir une cabane dans son jardin ? Voici des conseils qui vous aideront à créer une petite construction, allant du choix des matériaux à la maîtrise d’une palette végétale.

Un minimum de formalités à respecter

Avant de passer à la l’action et débuter la construction de votre cabane, pour que votre projet soit en osmose avec la nature… et le reste de la société, cela exige quelques formalités réglementaires.

Vérifiez auprès du service d’urbanisme de votre commune si vous devez présenter une déclaration de travaux. Vous pourriez avoir à fournir des détails, comme des photos de votre jardin tel qu’il apparaît actuellement, l’emplacement de votre cabane, des esquisses de plan et d’élévations.

Pour quoi faire ?

Afin que votre projet soit réussi, il devrait répondre à un but précis, qu’il s’agisse de rangement supplémentaire ou d’un espace de jeu. Il importe de définir une vision globale dès la conception. Car l’usage que vous souhaitez faire de votre cabane déterminera ensuite son emplacement et les matériaux que vous préconiserez.

Choisir le bon emplacement

Même s’il s’agit d’une cabane de petites dimensions, vous ne l’implanterez pas n’importe où… Un plan global contribuera à mettre en valeur vos efforts, et vous fournira de quoi vous construire une perspective avantageuse, ou encore camoufler un mur ou coin disgracieux de votre jardin.

Évaluez quelles seraient les proportions idéales de votre cabane, ainsi que la position précise. Cela se traduira par le traçage préalable d’un plan. Sur le terrain, vous pourriez piqueter les dimensions à l’aide de 4 bambous.

Si vous avez l’intention de construire votre cabane dans un arbre, gardez en tête que cela pose des questions de sécurité. Un tel projet n’est pas évident à implanter sans blesser l’arbre en question. Vous pourriez vous renseigner auprès d’un élagueur professionnel ou un expert en construction de cabanes dans les arbres, avant de passer à l’action.

Et pourquoi pas une cabane vivante ?

Une alternative plus sécuritaire à la cabane dans l’arbre est une « cabane vivante ». Cela consiste à utiliser des arbres déjà en place dans votre jardin. Un petit recoin sombre peut facilement être aménagé avec un plancher et quelques cloisons.

Les plantations aux alentours de votre cabane pourraient apporter plus de charme que votre construction elle-même ! Voilà pourquoi il importe de songer aux végétaux entourant votre aménagement. Vous devriez laisser de l’espace pour planter, s’il y a lieu de cacher la pauvreté des matériaux.

Optez pour des plantes grimpantes comme le jasmin ou la clématite. Ces espèces à port libre habilleront de façon spectaculaire votre cabane.

Pour obtenir des conseils professionnels à propos de différents types d’abris de jardin, référez-vous à l’annuaire de notre site.

En savoir plus :

Construire un abri de jardin