Quel gazon choisir ?

Quel gazon choisir ?

Faisant partie intégrante du jardin, le gazon est un mélange de graminées qui ne se sème pas au hasard, car dépendant de l’utilisation qui lui est destinée (accueil de jeux familiaux, apparat bien vert…). Les variétés de gazon sont nombreuses et voici donc un comparatif des différentes pelouses de jardin existantes pour vous aider à bien choisir.

La pelouse d’ornement

Uniforme, elle sert à embellir le jardin et rehausse le cachet de la maison, en proposant une surface verte parfaite et mettant en valeur arbres et plantations.
Sa beauté va dépende de la finesse et de la densité de son feuillage, ainsi que de sa texture et de ses couleurs.
Le gazon d’ornement contient des fétuques (demi-traçantes, rouges gazonnantes ou ovines) et des agrostides.
Attention, même si elle est très belle, elle n’est pas très résistante et s’avère très fragile (il faut la protéger du piétinement et de la sécheresse). Elle nécessite donc une terre de qualité et un arrosage fréquent lors des périodes chaudes.

La pelouse d’agrément

Elle est très attrayante, accueillante et vigoureuse, avec des propriétés esthétiques et de résistance, ce qui permet de l’utiliser fréquemment sans avoir un entretien contraignant.
Le gazon d’agrément contient au minimum 30 % de ray-grass anglais à feuilles fines (pour les jardins qui manquent de soleil), de mélange rustique, de fétuques et d’agrostides.
Même si son uniformité est moyenne, elle a l’avantage de réclamer beaucoup moins de soins que la pelouse d’agrément et le piétinement ne l’effraie pas.

La pelouse de sport ou aire de jeux

Idéale pour pique-niquer, elle est faite pour les passages intensifs et tumultueux, comme des enfants qui jouent dessus par exemple. Elle possède en effet de puissantes propriétés de résistance à l’arrachement et au piétinement.
Le gazon d’aire de jeux contient au moins 60 % de ray-grass anglais, de fétuque élevée et de pâturin des prés (variété tolérante).
Malgré une esthétique moyenne, elle est ultra résistante (aux jeux de ballons, sports ou jeux d’enfants) et son entretien est très simple. De plus, certains mélanges la rendent aussi très lente à pousser, ce qui réduit beaucoup le nombre de tontes.

La pelouse fleurie

Elle laisse place à la nature dans votre jardin en proposant une prairie verte et fleurie, qui vous invitera à la rêverie sans la corvée de tonte. Vous sèmerez alors graminées et fleurs sauvages.
Le gazon fleuri (comme le Suisse ou le Japonais) comporte des plantes bulbeuses, des tulipes et des jonquilles, des trèfles blancs et roses, et des graminées variées.
Il a l’avantage d’apporter un look champêtre et naturel dans le jardin, qui peut alors accueillir faune et flore. De plus, poussant lentement, la pelouse fleurie ne demande que 2 tontes par an (en automne et en début d’été) et son entretien ne se résume qu’à éviter orties, chardons et ronces. Mais elle n’est absolument pas compatible avec une partie de football et ne supporte pas le piétinement. Par ailleurs, son aspect sauvage doit aussi s’accorder avec l’environnement et le style de l’habitat.

En conclusion, il faut veiller à nourrir sa pelouse avec des engrais naturels (pour la rendre plus résistante) et à bien entretenir son gazon en ne le tondant pas trop court (pas moins de 6 cm) pour réduire les besoins en arrosage et empêcher le développement des mauvaises herbes. Pour en savoir plus, demandez conseil à notre expert jardinier.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser